La restauration

Posted on 5 juin 2017
/

Aujourd’hui nous abordons le sujet de la restauration.

Œuvre italienne 19ème siècle. Panneaux bois.

Une fois terminé

En plein allègement de vernis, opération délicate que je contrôle en lumière ultra violette. Ceci me permet de voir sous le vernis, éventuellement si il y a des repeints et surtout de ne pas attaquer la couche picturale. Je procéderai aux retouches, peu nombreuses dans ce cas, après ce grand nettoyage.

Autre type d’allègement de vernis, une vrai surprise ce tableaux. Il fait partie d’un ensemble de deux tableaux, ce sont des copies d’Elisabeth Vigiée Lebrun, peintre de Marie- Antoinette.

Très spectaculaire, le vernis était tellement jaune, épais et gras, qu’il modifiait la perception des couleurs, j’ai passé beaucoup d’heure de restauration sur ce poste-ci.

Avant restauration

restauration-peinture-valence

A l’avant

restauration-peinture-valence

A l’arrière

Une fois remis dans le plan

A l’avant

A l’arrière

Quelle jolie déchirure ! Cette toile à bien du mal, elle a eu un choc, ce qui était au départ une simple coupure franche c’est transformé en une déchirure avec enfoncement. Ensuite elle est restée dehors aux intempéries.

Il m’a fallu remettre cette déchire dans le plan, forcer un peu, l’action des éléments l’ayant rendu béante. Ensuite doubler la toile arrière, mastiquer et retoucher. Dit comme ça, cela paraît facile et rapide, mais non, il faut s’armer de patience et de temps !

Après restauration

Je travaille aussi les cadres et miroirs si, il le faut, pas en totalité, je préfère laisser ce travail à un doreur, chacun son métier.

Relief manquant

Après la pose du relief et la dorure

Feuille d’or

Ceci est l’impreinte et le moulage du relief manquant.

Avant

dorure-cadre-apres-restauration

Après

Avant: on aperçoit les manques de platre et dorure.

Après reprise des moulures et dorure à la feuille .

Tout tableau mérite une restauration si son propriétaire le souhaite, peut importe le style et sa valeur .

C’est souvent un achat coup de cœur ou une œuvre de famille à laquelle on est attaché.

En cours de restauration : je retire le cartonnage et le voilage,ces opérations sont des mesures de protection en vu d’importantes restaurations à l’arrière.

restauration-valence-peinture-avant-apres

Ensuite j’ai entamé le masticage des nombreuse lacunes. Ceci pour résorber les manques de matières , mettre à niveau la couche picturale et commencer les retouches colorées.

oeuvre-recente-restauration

Il m’arrive aussi de restaurer des œuvres récentes,   bien sur si l’association de mes matériaux et produits se combinent sans dommage avec ceux de l’œuvre, je teste avant. Ici c’est une huile sur toile donc pas de problème de compatibilité.  Ce tableau a voyagé par avion et a longtemps été entreposé, il a subi quelques dégâts, pas tous résorbables, mais qui ne gênent pas la lisibilité.

J’ai choisi de prendre seulement des mesures de conservations  et l’ai remis sur son châssis. Après avoir remonté celui-ci, puisqu’il était démonté.

Il peut aussi m’arriver de faire du « gros œuvre » à grand renfort de perceuse, clous, agrafeuse et autre ponceuse, pas sur la toile évidemment.

J’espère vous avoir donné un aperçu de ce que la restauration peut être. Je reste à votre disposition pour répondre à vos questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *