La tempera

Posted on 11 septembre 2017
/

Si je devais choisir parmi les différentes techniques de peinture je choisirais à coup sûr la tempera. On retrouve des traces de cette technique à partir de l’Antiquité mais c’est vraiment les artistes du Moyen-Âge jusqu’à la première Renaissance qui ont sublimés et fait évoluer cette technique de tempera. Un mélange de pigments d’origine minérale, animales ou encore de terres naturelles ou brûlées finement broyés et d’une substance soluble dans l’eau, jaune d’œuf ou caséine. Comme beaucoup d’artistes j’utilise la technique avec l’œuf mélangé (même si on peut utiliser soit l’un soit l’autre séparément)

D’abord utilisée sur des panneaux de bois elle demandait qu’on applique une préparation à base de plâtre ou de craie avant application de la tempera. A partir du XVème siècle on utilise cette technique aussi sur toile.

Les avantages de cette technique:

  • Les pigments étant d’origine naturelle la palette des possibilités se décline autant que la nature le permet.
  • Bonne adhérence sur tous les supports
  • Séchage très rapide.
  • Technique très précise.
  • Possibilité de repeindre par-dessus sans enlever la peinture existante puisque c’est une technique qui devient insoluble.
  • La tempera vieillit mieux que la peinture à l’huile et permet de garder un aspect brillant même sur des peintures vieilles de plus de 500 ans.
  • En séchant la tempera s’éclaircit ce qui donne la possibilité de modifier une peinture par la suite pour ajouter un effet mat.

Je pratique et j’enseigne cette technique dans ma maison atelier à Valence, n’hésitez pas à m’envoyer un mail grâce au formule contact du blog si vous souhaitez venir vous aussi découvrir cette forme de peinture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *